dimanche 4 janvier 2009

La jeune fille

de Gustav Klimt
Ma mère avait une planche encadrée de ce tableau dans son bureau et quand j’étais petite j’allais la chercher à son travail et je passais longtemps à la regarder, c’est la raison pour laquelle je l’ai choisi.
“La Jeune fille” a été peint entre 1912 et 1913 par Gustav Klimt. Le peintre autrichien représente dans ses oeuvres la sensualité, l’érotisme et l’homosexualité mais son principal sujet est la femme. Il la peint comme un être attirant, énigmatique, mystérieux et sublime. Dans ce tableau nous pouvons apprécier les principales caractéristiques de l’art nouveau: la tendance à l’abstraction, les formes florales et géométriques, la ligne ondulée asymétrique et l’objet et l’ornement qui se mélangent jusqu’à la confusion. Klimt joue avec l’opposition entre la figuration concrète et l’abstraction, avec l’abondance, les corps et la décoration se fondent.
L’oeuvre nous montre un groupe de filles, nues ou semi nues, qui reposent entre fleurs, guirlandes, rubans et tissus d’inspiration roumaine. Elles se trouvent comme dans une île flottante, à la dérive, sur une surface diffuse et foncée. À travers le tableau, Klimt veut nous montrer les différentes étapes de l’inconscience avant de devenir femme. Le passage de fille à femme. Actuellement, on peut voir “La Jeune” à Prague, dans la galerie Narodni.
Paula Marrodán

1 commentaire:

Le Garde-mots a dit…

Bonjour, voici comment je vois ce chef d'œuvre :
http://blog.legardemots.fr/post/2009/02/05/La-vierge